IMAGES







Recherche

Inscription à la newsletter


Achat livres

Les livres de
Claude Ber sont
accessibles
sur internet.
Pour accéder aux
achats en ligne
cliquer sur
sur les icônes
de couverture
des livres.

cb
09/02/2011


ACTUALITÉS C. BER DÉCEMBRE 2016: PARUTIONS+ LECTURE MAISON DE LA POÉSIE DE PARIS / INVITÉE DU MOIS Pascale PETIT


1-PARUTIONS DE CLAUDE BER

 ACTUALITÉS C. BER DÉCEMBRE 2016: PARUTIONS+ LECTURE MAISON DE LA POÉSIE DE PARIS / INVITÉE DU MOIS Pascale PETIT
PARUTION LE 5 JANVIER DU NOUVEAU LIVRE DE CLAUDE BER
"IL Y A DES CHOSES QUE NON" AUX ÉDITIONS BRUNO DOUCEY


Parution de la Revue NU(E) N° 62 "AVEC LUCRÈCE" qui contient un poème de Claude Ber

2-LECTURE DE CLAUDE BER LE 25 JANVIER A LA MAISON DE LA POÉSIE DE PARIS

 ACTUALITÉS C. BER DÉCEMBRE 2016: PARUTIONS+ LECTURE MAISON DE LA POÉSIE DE PARIS / INVITÉE DU MOIS Pascale PETIT
VENDREDI 9 DÉCEMBRE À 19H30
NUIT DE LA PRESQU'ÎLE
Fête de fin d’année des Éditions Bruno Doucey

Bibliothèque Crimée 42-44, rue Petit 75019 Paris



MERCREDI 25 JANVIER
A LA MAISON DE LA POÉSIE DE PARIS
Claude Ber lira des extraits de son dernier livre b[ IL Y A DES CHOSES QUE NON, Ed. Bruno Doucey

3-ARTICLES RÉCENTS SUR CLAUDE BER

Deux articles de Mathieu Gosztola sur Claude Ber dans La Cause littéraire

sur Epître Langue Louve cliquer ici

sur Le Livre, la table, la lampe (à paraître en janvier aux éditions Bruno Doucey) cliquer ici


Deux articles de Matthieu Gosztola sur Claude Ber dans POEZIBAO

Cliquer ici

et ici

4-INVITÉE DU MOIS PASCALE PETIT

28/11/2016



PRINCIPAUX OUVRAGES

CLAUDE BER
BIOBIBLIOGRAPHIE
Site www.claude-ber.org


Claude Ber, née à Nice, vit à Paris. Principalement poète et auteur dramatique, elle a publié une quinzaine de livres, auxquels s’ajoutent livres d’artistes, publications en anthologies et en revues. Elle a enseignée en lycée et en université puis occupé des fonctions académiques et nationales, intervenant parallèlement à Sciences Po. et à la Sorbonne. Elle donne de nombreuses lectures et conférences en France et à l’Etranger dans le cadre de colloques universitaires, de festivals et de manifestations de poésie.


I- PUBLICATIONS

PRINCIPAUX OUVRAGES

Lieu des Epars, poésie, Editions Gallimard 1979.
Alphabêtes, poésie jeunesse, Editions Lo Pais d'Enfance 1999.
Orphée Market, théâtre Editions de l’Amandier, 2005.
La Prima Donna suivi de L'Auteurdutexte, théâtre, Editions de l’Amandier 2006 (réédition).
Sinon la Transparence 1996, poésie, réédition Editions de l’Amandier 2008 (réédition).
Le nombre le nom, poésie, illustrations Claire Laporte, Editions Ficelles 2009.
Vues de vaches, poésie, photographies de Cyrille Derouineau, Éditions de l’Amourier, 2009.
L’Inachevé de soi, poésie, peintures Pierre Dubrunquez, Editions de l’Amandier, 2010.
Méditations de lieux, poésie, photographies Adrienne Arth, textes C. Ber, J. Gardes, A. Arth, Editions de l’Amandier 2010.
Le Livre, la table, la lampe, poésie, Éditions le Grand Incendie 2010.
Libres paroles II, recueil de conférences, Editions Le Chèvre Feuille Etoilée 2011.
La Mort n’est jamais comme, Prix International de poésie Ivan Goll 2004, Editions de l’Amandier 2011 (4ème édition).
Aux dires de l’écrit, recueil de conférences et articles sur l’écriture, Editions Le Chèvre Feuille Etoilée 2012.
Monologue du preneur de son pour sept figures, théâtre, Editions de l’Amandier 2013
Epitre Langue Louve, poésie, Editions de l’Amandier 2015
Paysages de cerveau, texte Claude Ber, photographies Adrienne Arth, Editions Fidel Anthelme 2015.
Il y a des choses que non, poésie, Editions Bruno Doucey, janvier 2017.

LIVRES D’ARTISTES

Dix textes sur dix sérigraphies de Bernard Boyer Paris CREDAC 1988.
Pixels, Livre d’artiste, Éditions du Presse Papier - Trois Rivières, 2005.
Rotrouange des bien aimés, édition franco-russe, traduction Anne Arc, illustrations Serge Chamchinov, Editions de bibliophilie contemporaine Transignum 2006.
Estampillé, Éditions de bibliophilie contemporaine Transignum, 2008.
Habits à lire, Éditions de bibliophilie contemporaine Transignum, 2010.
Ardoises, Éditions de bibliophilie contemporaine Transignum, 2010.
Billet poème, Éditions Le billet-poème 2011.
Boîtes Noires, Éditions de bibliophilie contemporaine Transignum, 2011.
Je marche, photographies d’Adrienne Arth, Edition Les cahiers du Museur, coll A côté, 2011.
A l’Angle, gravures Serge Chamchinov, Editions de bibliophilie Serge Chamchinov, 2011.
Ecorces, gravures de Judith Rotchild, Editions Verdigris, 2012.
L’atelier de Marc Giai-Miniet, Maison de la Poésie de Saint Quentin en Yvelines, 2013.
Les Pourpres, Livre d’artiste texte Claude Ber, peinture Anne Slacik, Editions AEncrages 2015.
Franchir, Livre d’artiste, texte Claude Ber, peintures Robert Lobet, Editions de la Margeride 2015.


PUBLICATIONS COLLECTIVES

Superfuturs, fictions, Éditions Denoël, 1986.
Une oeuvre de Georges Autard, essai, Éditions Muntaner, 1994.
La Sagesse, essai, Éditions Autrement, 2000.
La Langue à l'oeuvre, essai, Éditions Maison des Écrivains - Presse du réel, 2001.
Les Écritures scéniques, essai, Éditions de l’Entretemps, 2001.
Couleurs Solides, fictions, Éditions Marsa, 2003.
Le corps met les voiles, essai, Éditions Le Chèvre Feuille Étoilée, 2003.
Méditerranée, d’une rive l’autre, poésie, photographies d’Adrienne Arth, Éditions de l’Amandier, 2007.
Aux passeurs de poèmes, essai, Éditions CNDP / Le printemps des poètes, 2009.
Voix de l’Autre, Actes du colloque Littératures, Université de Clermont-Ferrand Editions PUF 2010.
Burqa ?, essai, Claude Ber, Wassyla Tamzali, Éditions Le Chèvre Feuille Étoilée, 2010.
Que peut la littérature en ces temps de détresse, Correspondances, Cahiers du Pen Club, Editions Calliopées, 2011.
Style et création littéraire, Actes du colloque Université de la Sorbonne, Paris, 2011.
La vie, je l’agrandis avec mon stylo, Editions Théâtrales 2012.
Le ventre des femmes, fictions, Editions BSC publishing 2012.
La poésie comme espace méditatif, sous la direction de Béatrice Bonhomme et Gabriel Grossi, Editions Classiques Garnier 2015
Genre Révolution Transgression, sous la direction de Jacques Guilhaumou, Karine Lambert & Anne Montenach, dir.Collection : Penser le genre, Domaine : Histoire générale, Presses Universitaires de Provence, Aix Marseille Université, 2015

ANTHOLOGIES

De Godot à Zucco : Anthologie des auteurs dramatiques de langue française 1950-2000, par Michel Azama, Editions Théâtrales et CNDP, 2003.
Métamorphoses, Éditions Seghers Poésie d’abord, 2005.
Anthologie Amicale des Poètes des Parvis Poétiques, Éditions La Passe du vent, juin 2007.
La poésie est dans la rue, 101 poèmes contestataires, Éditions Le Temps des cerises 2008.
L’Année Poétique 2008, Anthologie Seghers, Éditions Seghers, 2008.
Richesse du livre pauvre par Daniel Leuwers, Editions Gallimard 2008.
Poésie Gratte-Monde, Revue Bacchanales, Maison de la Poésie Rhône Alpes 2009.
Et si le rouge n’existait pas, Editions le Temps des cerises 2010.
La femme est un songe, Editions L’Aiguille 2010.
Couleurs Femmes, Editions Le Castor Astral 2010.
Nous la multitude, Editions le Temps des cerises 2011.
Anthologie 21 Québec, 2010.
Anthologie BIPVAL (Biennale des poètes en Val de Marne) 2011, Action Poétique, 2011.
Anthologie de la poésie érotique féminine française contemporaine , Giovanni Dotoli, Editions Hermann 2012.
Enfances, anthologie Printemps des poètes 2012, Editions Bruno Doucey, 2012.
Anthologie Pas d’ici pas d’ailleurs, Editions Voix d’encre, 2012.
Les voix du poème, anthologie Printemps des poètes 2013, Editions Bruno Doucey, 2013.
La poésie au cœur des arts, anthologie Printemps des poètes 2014, Editions Bruno Doucey, 2014.
L’Insurrection poétique, Manifeste pour vivre ici, Editions Bruno Doucey, 2015.
Les mains fertiles, 50 poètes en langue des signes Anthologie, Editions Bruno Doucey, 2015

CATALOGUES D'ART

Catalogue Maria Roclore Marseille (1982).
Catalogue Bernard Boyer Paris, Credac (1984).
Origine des choses Cahiers de l’Arca n° 2 Georges Autard, Galerie l'ARCA Marseille (1985).
Catalogue Georges Autard, Galerie Arlogos, Nantes (1987).
Catalogue Identité Marseille la Vieille Charité à Marseille (1988).
Treize Dits moins un, catalogue Albert Hughet, Espace Miracle (1990).
Lettre à Georges Autard, vidéo, Exposition Jean-Michel Vecchiet Montpellier (1993).
Catalogue du Musée de Digne: texte sur Georges Autard (1994).
Je, Tu, Il = Elle, catalogue de l'exposition Mireille Clamens "Marseille dans tous ses états", Association TOP, Maison des Associations Marseille (1995).
Hic est calix sanguinis mei, dyptique à Georges Autard, Publication de la Faculté de Lettres d'Aix-en-Provence sous la direction, du professeur Jean Arrouye (1995).
Monstrare, De-monstrare Catalogue Georges Autard, Galerie Athanor (1996).
Catalogue Pierre Dubrunquez (2004).
Catalogue Résonances Cyrille Derouineau 20 ans de photographies, Guyancourt (2010).
Catalogue exposition Georges Autard, Montpellier (2011).
Catalogue exposition Elga Heinzen, Paris Galerie Area, 2011, ed. area/Descartes & Cie 2011.

TRADUCTIONS ADAPTATIONS

Le Lac d’Argent de Kaiser traduction et adaptation de Claude Ber et Roland Krebs mis en scène par Olivier Desbordes, Opéra de Massy 9 /12/ 1999 puis tournée en France et à l'étranger.

DISCOGRAPHIE, TEXTES DE FILMS

Espace-Corps, film de René Richier, textes de Claude Ber, Evelyne Encelot.
Lettre à Georges Autard de J. M. Vecchiet, textes de M. Butor, J.M. Vecchiet, C. Ber 1993.
Espace-vous, extraits de Lieu des Éparts et de Sinon La Transparence, textes et chants, voix Frédérique Wolf-Michaux, musiques G. Aperghis, Giovanna Marini. CD Studio Cactus Compagnie Luk.M 1996.
Partage de voix, CD réalisé par ZBK Poésie avec les poètes Claude Ber, Benoit Connort, Bruno Grégoire, Gérard Noiret, Jacques Rancourt, Studio Cactus, Marseille, 2001.
Poètes XXI, CD Lucienne DESCHAMPS, Crystel GALLI, Khaled AL JARAMANI, Sylvie DURAND, Atissou LOKO,]b production Vive Voix, Distribution EPM/SOCADISC


RADIO, REVUES, SITES
Parmi les nombreux entretiens et publications en revues et sur sites
Radio : France culture (dont, poésie sur parole 18 février 2006, Le Carnet d’or d’Augustin Trappenard 2013 etc), Jacques Bonnaffé lit la poésie 2015, France Inter, Médiapart, multiples radios régionales...
Revues : Le Cahier du Refuge CIPM, Europe, Nu(e), Place de la Sorbonne, Triages, Le Nouveau Recueil, Poésie Seghers, Blecker Street, La Traductière, Bacchanales, Aujourd'hui Poèmes, Les Cahiers de l’Agneau, Doc(k)s, Art Croissance, Vagabondage, Entailles, Sud, Autre Sud, Aporie, Filigranes, Petite, Incidences, Sarrazine, Hélios, Arts-Scènes, Arcade (Québec), Etoiles d’Encre, Ici et Là, Pyro, Arts et Jalons, Les Archers, Phoenix, Cairn, Lieux d’être etc.
Sites : http://www.printempsdespoetes.com/ ; http://poezibao.com ; http://www.cipmarseille.com/; www.remue.net ; www.publie.net ; Remue.net www.remue.net , http://www.ahttp://mouvances.ca/ ; http://www.maison-des-ecrivains.asso.fr/ ; http://terresdefemmes.blogs.com/ ; www.levurelitteraire.com ; http://www.collectif-reos.org/ http://www.acnice.fr/daac/lezard ; http://www.ciberayllu.com/ ; http://www.livrepaca.org/ ; http://www.bscpublishing.com/ ; http://www.pjef.net ; http://www.redyaccion.com etc.


II - SPECTACLES

CRÉATIONS THÉÂTRALES

Bazar de l’Hôtel de Vivre cinq monologues pour une chorégraphie, Théâtre Bompard Marseille, Chorégraphie Odile Azan. Espace Georges Autard, (mai 1986).
Dialogue du Désert et de la Source in “ Fragment Désert”, mise en scène de J.-P. Raffaelli. Théâtre de La Criée à Marseille (30 mai - 4 juin 1988).
L’Auteurdutexte, mise en scène Véra A. Loubine avec Ivan Romeuf, L’Égrégore, Théâtre de Lenche, Marseille (du 17 mars au 16 avril 1989)lecture-spectacle, mise en scène G. Lenoir, C. Brych, avec Xavier Clément, présenté par les Mots-Parleurs, Théâtre du Café de La Gare, Paris (décembre 1992), Mise en scène Anie Balestra, avec Xavier Clément, Théâtre du CDBM (Centre des Bords de Marne) Le Perreux-sur-Marne (16-30 janvier 1996).
Indianos, mise en scène Ivan Romeuf, Festival des Iles Marseille, Festival du Revest Toulon, etc. (07/1991).
Espace-Vous (extraits de Lieu des Epars et de Sinon la Transparence), musiques de Giovanna Marini et Georges Aperghis, mise en scène de Jean-Pierre Raffaelli, avec Frédérique Wolf-Michaux, Théâtre de la Minoterie à Marseille, (4-8 avril 1995).
La Prima Donna, création, mise en scène de Jean-Pierre Raffaëlli, avec Frédérique Wolf-Michaux, reprise d'Espace-Vous, Théâtre National du Merlan (15-25 novembre 1995) Les Laboratoires d'Aubervilliers (14-25 octobre 1996).Théâtre de LOlivier à Istres, THéâtre des Halles à Avignon, Théâtre Apollinaire à la Seyne sur Mer, Théâtre en Dracenie à Draguignan,( 11/03, 14/03, 25/04, 29/04 1997,) Théâtre de Foix, Théâtre d'Albi (mars/avril 1998).
Le Voleur d’amour: écriture d'un livret d'opéra avec des enfants. Création Opéra de Massy 1999.
Monologue du preneur de son pour sept figures création au Théâtre de la Minoterie à Marseille 29/04/03 et au Théâtre Antoine Vitez 5/5/03 à Aix, etc., mise en scène Mathieu Cipriani.
Orphée Market création à Equinoxe, Scène Nationale de Chateauroux le 3/10/05, mise en scène Agnès Sajaloli. Reprise à La Scène Nationale l’Agora d’Ivry, avril 2007.
Ce qui reste parfois je l’appelle poème spectacle conçu et mis en scène par Eric Garmirian consacré à l’oeuvre de Claude Ber dans la cadre de Poésyvelines. Collectif 12 Mantes La Jolie 17/10/06.

PARTICIPATION A D’AUTRES SPECTACLES
Poétique, politique, paroles de femmes de Frédérique Wolf- Michaux et Dalila Khatir ( choix
de textes de plusieurs poètes dont extraits de Sinon la Transparence lus ou mis en musique par Georges Aperghis et Giovanna Marini) de , Paris 8 mars 1997, Thessalonique septembre 1997, Festival de musique "wie es ihr gefält" Berlin 23 novembre 1997, Arles 20 fevrier 1998 Okad d'Oujda, Maroc" mars 1998.
Checkpoint-Charlie, souvenirs du XXème siècle, spectacle de Frédérique Wolf-Michaux, direction musicale Stéphane Leach, Collaboration à l'écriture et inédits: Exil, Mort. Tournée: créé au Théâtre du Merlan, Scène Nationale du 3 au 9 novembre 1998. Théâtre de Draguignan, Théâtre de la Scène sur mer, Théâtre de l'Athénée à Paris, Théâtre de Brème, Théâtre d'Erfurt ...
Méditerranées de Frédérique Wolf-Michaux créé Crée à Marseille en mai 2000. Tournée au Maroc en mars 2001. à Agadir, Oujda, Marrackech, Casablanca. reprise au Théâtre Molière Maison de la Poésie à Paris ( 11octobre-4 novembre 2001). Extraits de Sinon la Transparence et La mort n’est jamais comme
PO.M à Sauterelle spectacle réalisé par Thierry Roisin. Paris 2002.
La Plus grande pièce du monde Théâtre du Rond-Point à Paris 22 sep 2003 Extraits de La Prima Donna
Paul et Paul, la folie est ordinaire spectacle de Guillaume Quiquerez Théâtre de Lenche Marseille 26 mars 2004- Extraits de La Mort n’est jamais comme
Ainsi des bribes, création musicale Frédérique Wolf-Michaux et Stéphane Leach, textes de Paul Celan, Sylvia Plath, Claude Ber, Maison de la Poésie de Saint Quentin en Yvelines, 16 mars 2012, Extraits de La Mort n’est jamais comme


LECTURES, CONFERENCES, RENCONTRES LITTERAIRES
dans les Maisons de la Poésie, théâtres, festivals, salons du livres, universités etc
Maison de la Poésie de Paris – Beaubourg Centre Georges Pompidou- Bibliothèque Nationale de France Paris- Institut du Monde Arabe, Paris- Maison des Ecrivains, Paris - Maison de la Poésie de Saint Quentin en Yvelines- Fnac Forum des Halles Paris- Les Voûtes, Paris - Poètes en Résonances Paris- L’entrepôt, Paris Hôtel Beury, l’Echelle- CIPM (Centre International de Poésie de Marseille)- Fondation Saint-John Perse Aix-en- Provence - Fondation Mario Prassinos - Centre Européen de Poésie d’Avignon- Maison de la Poésie Rhône-Alpes etc.
Scène Nationale d’Evry- Théâtre du Rond Point, Paris -Théâtre du Chaudron –Cartoucherie Paris- Scène Nationale du Merlan, Marseille - Scène Nationale de Châteauroux- Théâtre de La Fabrique-Ephéméride Val de Reuil- Théâtre l’Avant-scène Colombes- Théâtre 95 Cergy Pontoise, Scène Nationale de Nancy Vandoeuvre (festival Poema)- etc.
Biennale des poètes en Val de Marne (BIPVAL ) - Printemps des poètes - Marché de la Poésie Paris - Salon du Livre de Paris- Salon de Bibliophilie contemporaine, Paris- Salon de la Revue, Paris- Festival Voix de la Méditerranée à Lodève- Festival de Poésie de Sète, Festival d’Avignon Centre Européen de Poésie en Avignon- Rencontres René Char, Isle sur la Sorgue- Festival du livre de Mouans en Sartoux- Comédie du Livre de Montpellier -Salon du Livre d'Aix-En- Provence - Salon du Livre de Bourgogne- Salon les 24 du Livre du Mans - Fiesta des Sud Marseille- Lire en fête Marseille- Festival Acteurs Acteurs Tour, Arts Résonnances Montpellier, Festival Pliant en Creuse etc.
Festival International de Trois Rivières Québec- Festival Etonnants Voyageurs, Haifa Israël- Festival international de Poésie de Zagreb- Canada- Festival poètes du monde Tizi Ouzou, Azzefoun Algérie- Académie Mondiale de Poésie, Frascati - Rencontres de poésie de Konakri Guinée- Instituts Français d'Oujda, Marrackech, Agadir, Alger - etc.
Université La Sorbonne Paris I- Université Paris VIII - Université Paris IV- Université René Descartes Paris- Université de Nanterre- Université de Cergy, Université de Nice- Université d’Aix-en-Provence- Université de Toulouse, Université de Clermont Ferrand, Colloque de Cerisy-la-Salle etc.


DISTINCTIONS ET PRIX

Prix de l'Académie des Sciences Lettres et Arts de Marseille pour l'ensemble de l'œuvre poétique ( 1994)- Membre de l'Académie du Var (depuis 1987) – Officier des Palmes Académiques (1999)- Chevalier de la Légion d'Honneur (2001) - Prix International de Poésie Francophone Yvan Goll juin 2004.


ASSOCIATIONS ET JURYS LITTERAIRES

Membre du Conseil d'Administration du CIPM (Centre International de Poésie de Marseille)- Présidente fondatrice du Prix et Rencontres Européens Evelyne Encelot. (depuis mars 2001). Membre du jury du prix « Le printemps des poètes à Colombes » mai 2004 – Présidente du Jury du Prix de poésie « Poésie en Liberté » 2005- Membre du jury du prix de poésie de Saint Quentin en Yvelynes 2005. -Membre de la SACD, de la Société des gens de Lettres, de la Maison des Ecrivains et du Pen–Club International- Membre fondatrice de Tribune Oïkos Peinture Poésie - Magazine littéraire et artistique ( radio locale 1994-1995)- Présidente du Jury du Prix Forum Femmes-Méditerranée depuis 1994.- Membre du Jury du Prix du Jeune Ecrivain de Muret sous la présidence de Roger Vrigny ( 1991-1995) - Membre du Jury du prix de la nouvelle de Fuveau (1997)- Présidente puis Membre du Conseil d'Administration de LUK.M Compagnie Frédérique Wolf-Michaux. Coordinatrice du secteur ZBK Poësis.- Membre du Jury Poésyvelines 2005 - Préface du Prix de Poésie Poésie en Liberté. Préface du Prix de poésie de la Ville de Dijon– Membre du jury du Prix poésie du Conseil général 92, 2011- Membre du jury du Prix Léon Gabriel Gros 2011- membre du jury du Prix Venus Khoury Ghata.


ACTIVITE PROFESSIONNELLE

Agrégée de lettres sous son patronyme d'Issaurat-Deslaef. Enseignement des lettres, de la philosophie et de l’histoire de l’Art en Lycée, à l'Université (Aix-en Provence) et en Ecole d'Art (Ecole d’art et d’architecture de Luminy à Marseille) puis à Sciences Po et à la Sorbonne. Agrégée de lettres, Inspecteur d'Académie-Inspecteur-Pédagogique Régional honoraire, elle a été chargée de mission d’inspection générale sur le théâtre dans l’enseignement.


III- ARTICLES ET ETUDES CRITIQUES


Revue AUTRE SUD n° 42 fev 2009, dossier Claude Ber.

Claude Ber, poète de Théâtre, Faïza TABTI, MASTER 1 de littérature française sous la direction de M. Sylvain Ledda, maître de conférences en littérature et arts à l' Université de Rouen (2008-2009).

Claude Ber, le civisme de l’inquiétude Jean-Luc Despax Université de Haïfa : 11-12-13 janvier 2010.

Revue NU(E) octobre 2012, consacrée à Claude Ber, volume coordonné par Joëlle Gardes (professeur des universités à Paris IV-Sorbonne

Revue POÉSIE PREMIÈRE N° 55, Les voix du poème, avril 2013, dossier Claude Ber.

Revue ESPRIT N°409, novembre 2014, "Claude Ber résistance et lucidité" par Jacques Darras.



IV- QUELQUES EXTRAITS DE PRESSE SUR L’ECRITURE DE CLAUDE BER

Ainsi, l'ensemble de l'oeuvre de Claude Ber est considérable par son unité d'inspiration comme par la richesse lucide de ses moyens. Son usage souvent audacieux de l'écriture est toujours lié à une interrogation sur le sens de la vie. Marie-Claire Bancquart, Autre Sud 2009 n°42.

Claude Ber déverrouille la langue avec une facilité étonnante. Plus de lyrisme larmoyant, plus de parole en liberté de l’avant-garde, mais uniquement langue-dialogue du sujet. Plus que sur la lignée de Rimbaud, elle est sur la lignée de Mallarmé. (…) La poésie de Claude Ber est l’un des points d’arrivée de l’histoire de la parole. Son mot chante. L’architecture de sa phrase est une cantillation. Une fête de lecture du monde. Le mot est la voix du corps total(…) Corps-parole. Corps-cri. Corps-livre.(…)Claude Ber, poète du dire qui revient après avoir disparu dans les méandres des –ismes.(…) Chez elle tout est libre, mais jamais irrévérent(…) Sa parole-fragment est le reste d’un incendie total. (…) Et nous explosons de jouissance du mot, pris par le feu enfin volé aux enfers : feu déchirant, feu de vertiges, feu de lumière. Giovanni Dotoli, Revue Nu(e) N° 51, 2012

Claude Ber dit juste. Et dans ce suspens du sens, c’est la vie qui se rue. Alain Freixe Autre Sud 2009 n°42.

Une nécessité viscérale, quasi ontologique. Et une inquiétude récurrente (propre à notre condition de modernes ? Relire Qu’est-ce que les lumières ?), celle de ne pouvoir s’assurer de soi-même et du sens de ses pensées qu’à les exposer en public. Et tel est bien l’enjeu de cet «effort de clarté » (…) moins pour dissiper une énigme que pour lui donner forme dans le lieu commun du poème ». Pierre Dubrunquez, Autre Sud 2009 n°42.

Cet inlassable soulèvement de la langue/dans le chant je l’appelle poème/ poème de Claude Ber. Benoit Connort, Revue Nu(e) N° 51, 2012

La poésie de Claude Ber vous embarque de force. « Vous êtes embarqués » avait dit Pascal. C’est pareil avec elle, plus près du penseur des Pensées, croyons-nous à cause de certaines inquiétudes métaphysiques, que de Kérouac (…) tellement ce poète nous parle de nous et de tout, de soi parlant et du monde, dont elle fait son miel avec la liberté d’un Montaigne (…). Elle développe ainsi (…) une faculté d’invention verbale et d’inventaire des choses qui n’est pas sans me faire penser aussi à un Rabelais (…) Claude Ber est travaillée par les mots, par les formes, tout autant qu’elle les met au travail, les observe dans leur « progrès » (…). Spirale tumultueuse, si l’on peut ainsi qualifier un brassage qui mêle l’insecte à l’étoile, le ténu à l’immense, l’intime à l’extériorité, et les grossièretés comme les altitudes du langage, elle fait ressentir comme un vent implacable, vrai « mistral » fréquemment déchaîné, le tourment et l’appétit de vivre, le « jouir » toujours nouveau adossé au mur de ma mort » André Ughetto, Autre Sud 2009 n°42.

Poète, Claude Ber est une éveilleuse. (…) Dans les écrits de Claude Ber, me frappe toujours ce moment – ce moment de la saeta- où cède l’embâcle et où les eaux se ruent, bondissent, sautent par dessus les rocs, torrentueuses toujours, furieuses souvent non de ressentiment, mais d’amour. Me frappe cette formidable santé des neiges ! (…) Dans cet en aller vivant, joyeux et terrible passe la poésie. Alain Freixe, Revue Nu(e) N° 51, 2012

Ses poèmes s’adressent moins à un lecteur imaginaire (souvent l’écrivain rapidement reconverti) qu’à un auditeur réel, ce qui l’oblige à avoir une écoute véritable des énergies de la phrase, des suspends nécessaires à la suggestion, des références qui doivent être explicites sans être soulignées. Elle ne se contente jamais d’une expression heureuse en surface mais creuse et au cas élimine avec la cruauté de ce théâtre qui, ne pouvant tourner la page pour revenir en arrière, sait et avancer avec évidence, et se méfier des effets. Gérard Noiret, Autre Sud 2009 n°42.

Claude Ber, la parole en résistance. Les textes de Claude Ber entretiennent une relation à la fois fusionnelle et distancée à leur temps, en ce qu’ils luttent contre les tyrannies de l’idéologie et du fanatisme sans vouloir occuper la moindre position dominante. La parole est incitation au dialogue (…) Faire pièce, à tous les sens de l’expression, au délitement, à l’éparpillement frivole, faire face à l’écrasement de la bêtise et de la haine par le pouvoir ténu de la langue. Jean-Luc Despax, Revue Nu(e) N° 51, 2012

Souvent la balance penche du côté d’une inquiétude d’une inquiétude récurrente car la mort et le mal n’ont pas de pourquoi (…). Mais, d’un autre côté, c’est le bonheur de la description, la réflexion joyeuse et inattendue à partir d’un mot dans une langue inventive, qui présente au plus que présent l’homme comme l’animal. De toute façon une énergie venue des entrailles : les siennes, les nôtres. Marie-Claire Bancquart, Revue Nu(e) N° 51, 2012.

Chez Claude Ber, écrire n’est pas un vain mot, une posture, un pis-aller. C’est une nécessité, une nécessité vitale, une vitalité. Il ne s’agit pas de jouer à être poète, mais de vivre en poète sa vie d’être humain. Jacques Fournier, Revue Nu(e) N° 51, 2012.

Claude Ber donne l’infinité des mots dans leur découpe. L’infinité des mots elle donne. L’infinité – oui parlons de l’infinité dans la raréfaction soudaine, dans cette raréfaction qui nous est certaine (…) Oui, sur « le décisif de vivre », dans ce désir de vivre qui est vulnérable, « le vent peut être une lumière. Et par instants nous aussi éclairer ». King Sang Ong-Van-Cung, Revue Nu(e) N° 51, 2012.

L’attention auditive du poète est toute entière dirigée vers l’imminence d’une singularité valide qui pourrait se donner à entendre en s’enlevant du fond continu, tourbillonnant et indifférencié du bruit et de la fureur. Dans la cacophonie réitérée des humains, la gaya scienza de Claude Ber, prend le pari qu’une voix juste est possible … Patrick Quillier, Revue Nu(e) N° 51, 2012.

Que cherche à nous dire ce théâtre désorienté dans sa langue non pareille qui glose et délire sur notre incapacité à écouter cette parole qui s’allume de fureurs subites comme un fagot de sarments de vigne ? Et qui donne à sentir, à deviner, comme on devine la venue d’un orage une violence tragique où se détruit ce qui s’énonce (…). Quelque chose de ce que l’auteur appelle « le déchiré de la parole », une sorte d’écriture de la folie à la Virginia Woolf, à la Beckett. (…) Puzzle de la pluralité des voix, pas de narration, de situation, de personnages, (plutôt des figures), de fable, juste le scandale de la parole, la polyphonie du visible et de l’invisible, le feuilleté de la langue comme autant de nouveaux territoires de la fiction, une langue contre laquelle on ricoche, un écrit-oral qui remplit l’espace, on perd le fil, mais on y gagne l’imaginaire, l’inattendu, l’incarnation par le mystère de la voix, la présence, oui, le théâtre (…). Michel Azama, Revue Nu(e) N° 51, 2012









cb
13/10/2016

LIVRES D'ARTISTES

Paysages de cerveau, texte Claude Ber, photographies Adrienne Arth, Editions Fidel Anthelme 2015
lire des extraits

Les Pourpres, Livre d’artiste texte Claude Ber, peinture Anne Slacik, Editions AEcrages 2015
lire des extraits

Franchir, Livre d’artiste, texte Claude Ber, peintures Robert Lobet, Editions de la Margeride 2015
lire des extraits

Ecorces textes de Claude Ber, gravures de Judith Rotchild, Editions Verdigris 2012

A l'angle, textes de Claude Ber manuscrits au crayon, 8 dessins de Serge Chamchinov dit Sergo (encres de Chine, pastel à l'huile), collection "Regards" 2011

Habits à lire, Éditions de bibliophilie contemporaine Transignum, 2010

Estampillé, Éditions de bibliophilie contemporaine Transignum, 2008

Rotrouange des bien aimés, édition franco-russe, traduction Anne Arc, illustrations de Serge Chamchinov Editions de bibliophilie contemporaine Transignum 2006

Pixels, Livre d’artiste, poésie, Éditions du Presse Papier - Trois Rivières, 2005

Dix textes sur dix sérigraphies de Bernard Boyer Paris CREDAC 1988















cb
26/02/2011














ANTHOLOGIES ET PUBLICATIONS COLLECTIVES

Je prends note
Anthologie poésie
Bipval (Biennale
des poètes en Val
de Marne) 2011
Editions
Action Poétique

Burqa ? essai,
Claude Ber,
Wassyla Tamzali,
Éd. Chèvre-Feuille
Étoilée, 2010

Couleurs Femmes
Anthologie poésie,
Éd. Castor Astral 2010

Et si le rouge
n’existait pas

Anthologie poésie,
Ed. le Temps des
cerises 2010

Voix de l’Autre
essai, Actes du
Colloque Littératures,
Université de
Clermont-Ferrand
Ed. PUF 2010

Que peut la littérature?
Ed. Calliopées 2010

La poésie érotique
française contemporaine

Textes rassemblés par
Giovanni Dotoli,
Ed. Hermann, 2011

Enfances
Anthologie
Printemps des
Poètes 2012
Ed. B. Doucey

cb
22/11/2010